Peau sèche, peau déshydratée : quelle différence ?

Toutes les peaux ne sont pas sèches, mais toutes peuvent être déshydratées. La bonne nouvelle ? Pour les peaux en manque d’eau, les solutions ne manquent pas.

Il y a plusieurs types de peau (sèche – normale – mixte/grasse) qui correspondent à leur “teneur naturelle” en lipides. Cela va du moins riche en gras, avec les peaux sèches, au “plus” avec les peaux grasses. Et tous ces types de peau peuvent être déshydratés, c’est-à-dire manquer d’eau.


D’abord une question de santé

La déshydratation de la peau est d’abord une question de santé : 30 % des réserves d’eau de notre corps sont dans notre peau. Cette dernière est – en poids – notre organe le plus important, avec une indispensable fonction barrière pour protéger nos organes internes. Autant dire qu’en prendre soin ne se limite pas à vouloir estomper quelques rides.


Sèche ou déshydratée : quelle différence ?

La peau sèche manque de lipides, de gras, quand la peau déshydratée manque d’eau. Une peau sèche peut être déshydratée, une peau grasse peut également manquer d’eau. En revanche une peau grasse ne peut pas devenir sèche... sauf avec l’âge.

Pour différencier sécheresse et déshydratation, il suffit d’observer.

• La peau sèche est plus fine que la peau grasse, ses pores sont invisibles, elle peut être rugueuse au toucher. Elle vieillit plus vite que la peau grasse, et se marque de rides d’expression parfois dès 30 ans.

• La peau déshydratée est inconfortable, elle manque d’éclat, elle a tendance à briller pour compenser. Elle reste douce au toucher, et ne se marque pas de rides comme la peau sèche. Elle ne desquame pas.

• A noter : une peau sèche peut se mettre à briller sur la zone T (front nez menton) : elle ne devient pas grasse, mais elle produit juste du sébum en plus pour compenser la déshydratation. On parle alors de « brillances de déshydratation ».


Quelles sont les solutions ?

Pour hydrater sa peau, le geste essentiel reste de boire. La recommandation ? 1,5 litre par jour. Si vous trouvez que c’est trop, souvenez-vous : quand nous buvons, le corps sert en premier les organes vitaux, cœur, poumons, etc. La peau est abreuvée en dernier. Autant dire qu’il faut boire beaucoup pour qu’elle en ait suffisamment.

Ensuite les soins cosmétiques empêchent surtout la peau de se déshydrater. Pour une peau sèche, il faut du gras et de l’eau. Souvent les soins estampillés “peau sèche” sont des crèmes aux textures riches ou des huiles. Pour une peau grasse, il faut aussi des soins aux textures plus légères et aqueuses. Pour toutes, un “renfort” en hydratation sous forme de sérum ou de masque est parfois nécessaire.

Vous avez la peau sèche ou déshydratée ?
Audrey vous conseille les masques et patchs hydratants

Masque Hydrogel Hydratant
À partir de € 4,50 Patchs Hydrogel Hydratants
À partir de € 2,50 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés