Zoom sur le collagène

Tout le monde connaît ce mot sans vraiment le connaître. De quoi s’agit-il ? Les collagènes  - puisqu’il y en a plusieurs – sont des protéines, constituants essentiels du corps et de la peau. Explications.

Comme les ressorts d’un matelas

Le collagène de type 1 et l’élastine sont les principales fibres de soutien de notre peau, un peu comme les gros ressorts qui font le rebondi d’un matelas. A la naissance, nos réserves de collagène sont pleines, il n’y a qu’à voir la peau d’un bébé : elle est rebondie, comme gonflée de l’intérieur. Le collagène est le grand artisan de ce rebondi, lui qui constitue 90 % du poids sec de la peau.


La perte en collagène : 1er facteur de vieillissement

Une peau qui vieillit perd son collagène. En effet, nos réserves en collagène diminuent dès l’âge de 30 ans, à un rythme d’environ 1 % par an. Le résultat visible est une peau plus fine et flétrie, comme un ballon qui se dégonfle. C’est un constat général mais dans les faits, il existe des différences, notamment en fonction de l’hygiène de vie et des habitudes cosmétiques.


Les ennemis du collagène
Les ennemis de notre précieux collagène sont les principaux facteurs de vieillissement.

• En numéro 1 : soleil, responsable de 80 % du vieillissement de notre peau. Des expositions répétées au soleil épuisent les fibres de soutien du derme, collagène en tête.

• La consommation de tabac est également responsable d’un vieillissement accéléré de la peau.

• Enfin, le sucre joue un rôle dans la perte de fermeté cutanée. Il est présent à l’état naturel dans notre derme. Avec le temps, ce sucre vient se fixer sur les fibres de collagène et d’élastine. S’y fixant, il les rigidifie, les rend cassantes, créant ainsi des ruptures dans le derme. Ce phénomène bien connu s’appelle la glycation, et le résultat visible est les rides. Pour reprendre l’image du matelas : à cause de la glycation, les ressorts rouillent, et ce qui était souple devient cassant et inconfortable.


Les solutions pro-collagène

Il n’y a pas de miracle – le vieillissement reste un phénomène naturel et jusqu’ici inéluctable - mais certaines bonnes habitudes peuvent freiner la perte en collagène.


Le premier conseil commun à tous les dermatologues et professionnels de la peau est de se protéger du soleil. Ensuite, surveiller son hygiène de vie, bannir le tabac, garder une alimentaire saine. Enfin prendre soin de sa peau : des soins au collagène (le plus souvent d’origine marine) permettent un apport supplémentaire efficace, surtout si les soins sont réguliers.

Pour combattre le vieillissement,
Audrey vous conseille ...

Masque Hydrogel Anti-âge
À partir de € 4,5

Patchs Hydrogel Anti-âge
À partir de € 2,5

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés